La pratique de l'Equility

L'Equility est une nouvelle discipline équestre, ludique et qui s'exerce uniquement à pied. En cela, elle présente l'avantage d'être accessible à tous, cavaliers bien sûr, mais également non-cavaliers. En effet, la rencontre avec le cheval et la pratique de la discipline ne nécessitent absolument pas de savoir monter à cheval. Elle ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour des adultes qui ne souhaitent pas prendre de risques physiques en matière de chutes ou pour des personnes présentant des fragilités physiques et qui se privent ainsi du plaisir de côtoyer les chevaux.

 

L'Equility est également ouverte à tous les chevaux et poneys, quels que soient leur fonction ou leur âge Elle offre des possibilités certaines à des chevaux qui ne peuvent plus être montés et qui peuvent reprendre ainsi une activité ludique et non contraignante physiquement.

 

Comme dans toute autre discipline, la pratique de l'Equility s'appuie sur un certain nombre d'éléments bien définis et complémentaires, avec lesquels il faut se familiariser  pour obtenir des résultats satisfaisants. 

Les outils de l'Equility

 

LA VOIX

C'est elle qui va guider le cheval sur les enchainements et parcours. Son utilisation est précise et technique, autant pour donner les consignes au cheval que pour encourager et féliciter ses réussites. Elle contribue à installer et maintenir une ambiance chaleureuse et sympathique.

 

LE SOURIRE

il donne de la couleur à la voix et les chevaux y sont très réceptifs.

 

LE VOCABULAIRE

Il est très précis et indispensable pour obtenir l'autonomie du cheval

 

LA VALORISATION PERMANENTE

Elle est différente du renforcement positif car elle peut aussi être indépendante des actions du cheval. Elle installe un climat de sympathie qui est très agréable pour le cheval.

 

LE REGARD

L’obtention du regard du cheval sur soi à la demande est primordiale car c’est ainsi qu’il est possible de capter son écoute, son attention et sa concentration, ce qui est préalable et indispensable aux exercices à distance.

 

LA POSITION

La position de travail à côté de l’épaule du cheval est un repère pour lui, et détermine sa place mais aussi le début et la fin de certains exercices. La position intervient également à distance pour l’orientation du cheval mais aussi pour les variations d’allures.

 

LE PLAISIR DU CHEVAL

C’est un élément important qui rend le cheval demandeur du travail et des échanges avec nous. Tout le temps que nous passons avec le cheval doit être extrêmement agréable pour lui, et cela commence dès la prise en main, au pré ou au box.

 

 

LA RECOMPENSE-OUTIL

La récompense doit être utilisée comme un outil de travail et donnée avec des règles précises et à des moments déterminés. Les bienfaits de son usage sont s méconnus et ignorés, pourtant elle est utile dans le positionnement hiérarchique, dans les apprentissages, pour banaliser des difficultés techniques, pour faire travailler le cheval sur son schéma corporel, pour faciliter la confiance et le lâcher-prise, et tout simplement pour entretenir le plaisir.

 

Vous constaterez qu’à part la récompense, il n’y a aucun outil « matériel ». Vous comprendrez que  pratiquer l'Equility, c'est avant tout maîtriser l'utilisation de la voix avec le cheval à la voix est aussi et avant tout un travail sur soi pour obtenir un impact significatif sur le cheval. 

 

Les obstacles et les parcours

 

Les parcours  sont constitués d'obstacles à franchir, sautant ou non, ce qui les rend abordables par tous les chevaux. Les obstacles d'Equility sont étroits pour démontrer la volonté du cheval à aller les franchir, et certains sont fermés sur le dessus (rideau, pergola, anneau, fenêtre, etc...) et font appel à la précision et à l'agilité.du cheval.

 

Les parcours d'éveil sont constitués d'éléments très variés que le cheval doit manipuler différemment (pousser, tirer, poser, taper, etc...) ou sur lesquels il doit agir selon la manière demandée (choix de forme, de couleurs, reproduction de sons, etc...)

 

Les parcours mixtes sont composés d'obstacles et d'éléments d'éveil où e heval intervient lui-même dans la réalisation d'action très précises.

L'éveil du cheval

Le travail à la voix ne peut réellement fonctionner qu'avec un cheval réactif, qui dispose de toutes ses capacités mentales qui vont lui permettre de comprendre, de réfléchir, d'analyser les demandes, de trier les informations qui lui sont données pour fournir la réponse attendue, et si possible, assez rapidement.

 

Les exercices d'éveil ont pour objectif de stimuler et de développer les capacités mentales du cheval. Ils sont très ludiques et les chevaux les pratiquent généralement avec beaucoup de plaisir. Ils font partie intégrante de l'Equility et interviennent pour le franchissement de certains obstacles ( pont-levis, rideau, etc...)

 

On distingue deux types d'exercices d'éveil: les manipulations d'objets (actions précises: prendre, lever, poser, ramasser, tirer, sonner, etc...)et la gestuelle qui demande au cheval de mouvoir son corps ou certaines parties de son corps en effectuant un geste défini: baisser la tête, lever un membre, croiser, etc...

.

Les parcours d'éveil permettent d'enchainer toutes sortes de sollicitations et mettent en évidence la vivacité d'esprit du cheval et sa capacité à effectuer des assemblages de tâches de plus en plus complexes (association de plusieurs tâches successives), au fur et à mesure de son avancement.